Publié par : Richard Santoro | 1UTC 27 janvier 2008

Le Cinéma est-il trop violent?

Je ne savais pas trop comment amener cette question. J’ai d’abord pensé à « le cinéma est-il devenu/redevenu violent », mais cela serait nier le fait qu’il l’a toujours été et qu’il n’a jamais cessé de l’être. Puis j’ai pensé « Le cinéma fait il une apologie de la violence », mais à cette heure je ne me sens pas prêt a débattre. J’ai donc orienté ma question de sorte qu’elle se pose ainsi, le cinéma est il trop violent?

clapboard_novelty_lg.jpg

Et je ne peux pas y répondre dans l’immédiat; Le cinéma a toujours était violent, mais la violence a changé. Voilà mon principal constat. Si l’on se souvient de nombreux films d’action ou thriller que nous connaissons, on remarque que la violence est bien là :

Prenons l’exemple de Man On Fire, que cela soit dans le remake ou dans le film original, le but recherché par le protagoniste principal est la vengeance, il ne cherche pas à récupérer son otage, mais bien à liquider tous ses ennemis. Pour autant, je ne pense pas qu’on puisse parler de « violence gratuite », il existe une rupture dans la vie du personnage qui l’oblige a agir de la sorte. Je serais donc tenter de justifier la violence dans ces films, et dans de nombreux autres (Die Hard, Bourne etc etc). On peut alors s’interroger sur une banalisation de la violence.

Mais je ne m’attarde pas sur cette autre question, et je passe au niveau suivant : La torture. La torture est aussi une part du cinéma présente depuis déjà bien longtemps, que ca soit la mutilation (Reservoir Dogs) ou l’électrocution (Tango & Cash, L’arme Fatale) . Cependant j’estime que ces films avaient réussi à limiter cette utilisation de la violence, bien qu’elle soit gratuite (nottament dans Reservoir Dogs). Oui mais voilà, le passage à l’an 2000 à marqué un changement important de mentalité, et la violence ainsi que la torture sont devenus monnaie courante : Et c’est ici que commence mon « coup de gueule », et j’accuse directement Saw d’avoir lancer la première pierre : Si le premier épisode se munissait d’un scénario de qualité, le second n’avait pas cet atout et ne faisait qu’exploiter la douleur d’individu, comme le font les 2 suivants. Et d’autres films suivent le mouvement,( qu’ils précédent ou non, la n’est pas la question, ils sont dans la même lignée). On voit ainsi débarquer des Hostels en pagaille, des frontières qui n’en mettent pas dans leur violence et des Saw à ne plus savoir qu’en faire. Et je déplore vraiment le succès de ces conneries honteuses qui exploitent le sadisme des spectateurs, n’en déplaise à certains. Le cinéma apparait donc comme trop violent sous cet angle.

Heureusement (et oui il y’a un heureusement tout de même), il existe des films (et des réalisateurs) qui nous font rêver sans une once de violence, et je pense ici au merveilleux « Lost In Translation » de Sophia Coppola, au  « Director » de Lars Von Trier ou encore à certains films de Robert Redford ou Sidney Lumet (« 12 Hommes en Colère »)

opening-lost-in-translation.jpg

La scène d’ouverture de « lost in Translation » prouve bien que le cinéma n’a pas besoin d’être violent pour être apprécié

Publicités

Responses

  1. Comme je te reconnais bien dans cette phrase de fin! xD

  2. Et qu’en est-il de Seven ? Un excellent film, qui dépasse le très bon Saw (premier du nom) en qualité mais aussi en douleur générée à l’écran. Or ce chef d’œuvre date de 1995 et a fait bien pire que tout ce qu’on peut voir aujourd’hui. Des plus ici, c’est même la souffrance qui l’emporte sur le reste (comme dans Saw d’ailleurs), rappelez vous de la fin.

  3. Seven contrairement à Saw ne fait pas l’apologie de la violence gratuite. La plupart des crimes dans Seven ont impliqué une souffrance qui n’est pas montrée au spectateur. Seule la finalité du crime est visible, ou suggérée… « Fincher roxx, others suxx »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :