Publié par : Richard Santoro | 1UTC 23 février 2012

Quand la menace, du fond de la cour, grimpe et me glace

Depuis quelque temps déjà j’avais envie de faire un article traitant de certaines formes de raquette qui existe sur le web et que le gouvernement soutient parfois. En plus de se faire de l’argent sur votre dos en revendant vos données de carte grise, cela fait maintenant quelques années que le gouvernement français (et c’est maintenant similaire dans plusieurs pays), aide les ayant-droits à poursuivre ces horribles internautes qui téléchargent des œuvres piratées.

On peut toujours arguer que chaque travail mérite un salaire, quoi de plus normal. Ce qui l’est moins, c’est tout ce qui gravite autour de ça et qui contribue à pourrir l’internet :

– Il y’a d’abord toutes les pratiques que je qualifierais de déloyales, parmi elles, les systèmes de DRM et les prix abusifs du dématérialisé. Le constat reste le même, seuls les utilisateurs honnêtes sont emmerdés. Au niveau de la vidéo et du numérique en général (livre, etc), plusieurs problèmes majeures. D’abords les systèmes anticopie, qu’il s’agisse de s’enregistrer sur 10 services en ligne différents pour lancer un jeu que vous avez acheté  ou encore de rester connecté durant vos parties, ceux qui possèdent une version piratée ne sont pas concernées. Au niveau de la vidéo, j’ai récemment acquis un film qui propose de télécharger une version numérique…à condition de s’enregistrer bien entendu, et de ne la lire que sur un seul et même lecteur par un système de verrou numérique. C’est comme si vous n’aviez le droit de mettre votre dvd que dans un lecteur, interdiction de l’emporter en vacances, de le prendre dans les transports, etc.

Pour les livres et la musique, même chose, avec l’impossibilité de prêter à des amis (ce qu’on peut faire avec des choses palpables) et l’impossibilité de revendre (du moins c’est ce qu’aimeraient les « ayant-droits »). Les producteurs de jeux-vidéos ont de leur coté tué l’occasion avec des codes à usage unique.

Ces gens là se sont enfermés dans une idée que l’internet c’est l’ennemi, et que tout devrait être payant. Ils n’arrivent pas (et ne veulent pas) comprendre qu’il est possible d’acheter un film/musique qu’on aurait d’abord vu/entendue de manière illégale, et que l’utilisateur n’aurait jamais vu s’il avait du payer dès le départ. L’internet, c’est le mal, celui qui fait nuit à la créativité et qui fait que les salles de cinéma se vident.

– Second point, la menace sur internet : Les majors et assimilés ont trouvé dans les poursuites judiciaires le moyen de combler le déficit des films qui n’ont pas marché (comme c’est le cas avec « The expandable »), ou d’accroître le revenu issu des films qui marchés (« démineur« ). Dans ce genre d’affaire, il y’a deux stratégies, la voie normale (où la justice est chargée des poursuites), et la voie bidon, qui repose sur du vent mais qui marche; la technique est de faire peur au consommateur (de la même manière que le fait gouvernement sur les procès verbaux en disant « vous pouvez contester mais si ca foire c’est plus cher ») : l’affaire Techland en est un exemple parfait, et elle est de retour sur le devant de la scène avec un cas similaire. Les mécanismes de collecte de preuve sont invérifiables, et n’ont pas nécessairement de force légale dans notre système judiciaire. Si jamais vous recevez ce genre de courrier, le jeter semble être la meilleure chose à faire.

– Enfin la réponse du gouvernement, la maintenant connue « Hadopi » : à ce titre, je voudrais juste rappeler que l’Hadopi est pleine de gens qui n’y connaissent visiblement rien dans leur domaine. Ces propos sont en faite un résumé des différentes conneries de cet organisme, parmi lesquelles :

– L’obligation aux utilisateurs de sécuriser leur connexion alors que l’organisme chargé de la collecte n’est lui même pas sécurisé.

– La communication désastreuse et une volonté d’empêcher les recours.

– L’absence totale de maîtrise des technologies qu’elle doit contrôler (ici et ).

Sans oublier que cette dernière aurait un coût astronomique.

En somme, l’internet se pourrit de jour en jour avec ce genre de bêtises parce qu’une minorité qui s’était habituée à s’en mettre plein les poches en foutant pas grand chose refuse de voir ses revenus diminuer. C’est dommage qu’il n’existe pas en France une conscience commune suffisamment forte pour que les utilisateurs boycottent massivement les produits et les personnes (producteurs, artistes) qui s’associent à ces pratiques.

 

Publié par : Richard Santoro | 1UTC 5 février 2012

2 flash pour le prix d’un…

https://i1.wp.com/www.le-libriste.fr/wp-content/uploads/2011/04/cyanogen.png

J’ai eu aujourd’hui la joie de goutter au flash et au root d’un téléphone Android. Joie c’est un grand mot compte tenu de la galère que c’était en rapport de la facilité de flashage du Wave. Le téléphone qui fut la victime de ma folie est un HTC « Buzz » ou « Wildfire » selon le coté de l’atlantique depuis lequel vous me lisez.

Après plusieurs recherches, tâtonnements, échecs, j’ai appris les choses suivantes sur ce téléphone :

– Si le téléphone est en Hboot 1.01.0002, vous ne pouvez pas « rooter ».

– Pas de root, pas de flash, donc pas de « nouvelle version » d’android.

L’objectif ici était de passer en 2.3 (cyanogen mode tant qu’a faire) pour booster un peu le téléphone (d’une lenteur étonnante, en plus d’avoir selon moi un écran de très mauvaise qualité).

Au final de mes expériences un peu aléatoires, il se trouve que toutes les procédures que j’ai utilisé sont en faite résumée d’une excellente façon dans ce How To ! Le seul petit point qui semble ne pas avoir marché, c’est l’installation du driver (comme le signal l’auteur du tutoriel) « Android Bootloader Interface ». Si l’installation du premier (quand le téléphone est en Hboot) n’a pas posé de problème, l’installation pour la partie ADB quand le téléphone est en mode « normal » ne marchait pas : Aucun driver compatible n’était trouvé : Il fallait en faite décocher la case « Debug usb » dans les paramètres, et le tour est joué.

Le reste de la procédure s’est déroulé sans soucis.

Concernant le Wave, une nouvelle beta de Bada 2.0 est disponible. La stabilité étant maintenant plus que correct, il serait bon que ceux qui tentent encore de passer en 1.2 oublient définitivement la méthode que j’avais donné et fasse un vrai flash. Vous pourrez trouver les versions customs (avec des fonctionnalités supplémentaires) chez Sammobile. Celle de Lasentenza est celle que j’ai choisi, son seul défaut étant les apps javas supplémentaires qu’on ne peut pas supprimer directement depuis le téléphone.

Publié par : Richard Santoro | 1UTC 1 février 2012

Let’s tweet

 

En 2012, je tweet. En voilà une bonne résolution, pris à la vite mais prise quand même.

J’ai décidé de créer un petit compte twitter pour accompagner le blog (l’avatar déconne un peu); Je ne cache pas que je n’ai pas encore tout compris de twitter (pour ne pas dire que j’ai rien capté en faite, a part qu’on peut suivre et s’inviter dans les clashs politiques, lesquels font des phrases improbables et souvent débiles en franglais).

Donc, si vous voulez me suivre, c’est par ici…

Et puis j’en profite (un jour trop tard, un mois diront les médisants) pour vous souhaiter une bonnée 2012.

Publié par : Richard Santoro | 0UTC 19 décembre 2011

AdBlock Plus, AdBlock moins…

Ainsi en ont décidé les developpeurs, AdBlock plus laissera par défaut passer quelques pubs suite à la mise à jour intervenue ces dernières jours.

Concrétement, les développeurs disent (un clique sur « apprendre davantage » ) vouloir aider les sites qui dépendent de la publicité mais qui l’intègre de manière « non intrusive ». Cette option est heureusement désactivabkle, et pour ce faire, il suffit de cliquer sur le logo AdBlock, puis sur « préférence de filtre ». De là, décocher la case « Autoriser les publicités non intrusives ».

Certains trouveront ca cruel et méchant pour les gens qui vivent de la pub, mais sur le web, les gènes sont nombreuses et les pubs sont pour ma part une entrave à un internet « propre ».

En plus de décocher cette nouvelle option, je vous conseille d’installer le plugin « gosthery », qui bloquera les trackers (type stats, google +, facebook et autre liaison avec les réseaux sociaux).

Le retour du surf tranquille, c’est maintenant (à condition de vouloir)…

Publié par : Richard Santoro | 0UTC 23 novembre 2011

Mise à jour Kinect (article) et Bada (firmware)

Petit post pour vous signaler que j’ai mi à jour l’article sur le Kinect (et son install sur pc) pour prendre en compte les divers demandes que j’ai reçu.

Les updates sont signalés en rouge en FIN d’article (c’est mon coté sadique qui veut que vous lisiez tout!). Pensez donc à lire l’ensemble pour trier les infos encore valides des non valides avant de vous lancer dans l’installation…

Concernant Bada, j’ai eu plusieurs demandes/informations, dont voici un concentré :

– Je suis passé en version S8500XPKJ1 y’a peu, la stabilité est la, la rapidité aussi. Une personne m’a remonté un possible problème concernant la batterie qui se déchargerait très vite (mais comme j’utilise assez peu mon téléphone je ne peux confirmer).

C’est encore une Beta, et comme toutes les betas vous la trouverez sur le forum Sammobile . Le même forum propose des versions modifiés par les utilisateurs et qui généralement embarquent Polaris Office (qui fait un super boulot par rapport au lecteur de pdf de base, et qui permet de rédiger la majorité des documents de bureau).

– Un autre utilisateur m’a remonté (par commentaire) l’existence d’un outil qui permettrait d’installer des applications depuis n’importe quelle source. Il existait déjà un truc similaire (wave spoofer de mémoire) pour la version 1.0/1.2 mais samsung avait corrigé la faille rapidement. Je ne sais pas ce que ca vaut, je n’aurais pas le temps de le tester (ni l’utilitée en faite), mais si vous voulez vous renseigner (inutile de rappeler que le piratage tue les chatons), le logiciel s’appelle « Slauncher »…

C’est tout pour aujourd’hui !

Publié par : Richard Santoro | 0UTC 17 septembre 2011

Windows 8 Dev Preview et VirtualBox, erreur d’installation

Vous l’avez lu partout, la preview de Windows 8 à destination des developpeurs (ces esprits tordus et masochistes) est dispo sous la forme d’un iso (32 ou 64bits au choix) sur le web. J’ai voulu l’essayer dans une configuration basique de virtualbox, mais erreur à 3% de la copie des fichiers… Du coup, j’ai tenté de passer le lecteur DVD en sata, et là, le Blue Screen of Death (ou plutot of Sadness)

Un exemple piqué sur le web, mon erreur étant le classique « Driver not equal or less machin truc »

D’ailleurs, je trouve que le mot Sadness correspond tellement bien que tout le mondre devrait reprendre mon idée…

Enfin, le but étant d’utiliser Windows 8, suivez les petits conseils de configuration de VirtualBox sur cette page . Bonne install à tous.

Publié par : Richard Santoro | 0UTC 18 août 2011

Bada 2.0, nouvelles beta

Samsung et ses partenaires continuent leur fuite organisée.

 

On peut désormais trouver sur le web (chez samfirmware) de nouvelles version de bada 2.0, pour Wave 1 (S8500) et Wave 2 (S8530).

Les modifications de ces nouvelles versions XPKH2 (la version 1 est sortie il y’a quelques semaines) ne sont que mineures, principalement graphique ou audio semble-t-il.

En revanche, beaucoup d’utilisateur signalent une grande instabilité (en particulier avec l’application Twitter qui cause des reboots). Si vous décidez de flasher vers cette version, pensez à mettre le debug mode en mode low level.

Pour les peureux ou les patients, la version finale de bada 2 devrait pointer le bout de son nez d’ici 1 mois ou deux…

Publié par : Richard Santoro | 0UTC 31 juillet 2011

Samsung Wave (8500), android et bada 2.0

Quelques semaines en arrière, j’avais évoqué le portage d’Android sur le Wave.

L’installation ne remplace en aucun cas le système Bada que vous avez de base, vous aurez donc une sorte de dualboot sur votre téléphone.

Je m’étais lancé dans l’install, avec succès, afin de voir ce que ca pouvait donner. Globalement c’est très fluide, et certaines applications tournent parfaitement. Par contre, votre téléphone ne sera qu’un gros baladeur numérique puisque la partie gps/modem n’est pas supportée pour le moment. En gros, vous aurez un téléphone qui ne téléphone pas, dont la rotation d’écran n’est pas encore supportée, et dont la gestion de la batterie est incomplete (le téléphone ne saura pas vous indiquer la charge réelle ni même être rechargé sous Android).

Si vous voulez vous lancer dans l’installation, il vous faudra une carte micro sd (2go mini pour être tranquile). Suivez ensuite les instructions (remaniée depuis que j’ai fait mon installation) de ce lien.

Sachez également que même si vous etiez en bada 1.2 (S8500XXJL2), il n’est pas dit que votre firmware soit dans la liste des compatibles (comme c’était le cas pour moi). Du coup, il vous faudra recourir à une petite étape de flashage (du FOTA). Des connaissances en Linux seront aussi nécessaires.

La prochaine version devrait arriver pour la rentrée (au plus tot), avec un android 2.3.3 et le modem fonctionnel.

Pour autant, je suis de près les évolutions et c’est ainsi que j’ai découvert ce matin qu’un firmware bada 2.0 trainait sur le web ! Je ne sais pas s’il s’agit d’un firwmare échapé de chez Samsung, mais du coup, j’ai décidé de faire l’installation (apparement la team du site Samfirmware travaille à la résolution de problème sur la reconnaissance vocale de bada 2.0). Il faudra surement reflasher ca quand le bada 2.0 définitif de chez samsung sera dispo.

Je viens de terminer l’installation (qui cette fois remplace votre bada), et ca semble vraiment pas mal. On est très très (trop?) proche des android de Samsung (en tout point), j’ai pu recevoir un SMS et me connecter au web. Je n’ai pas encore testé les applications.Kies reconnait encore le téléphone, utile pour y remettre ses contacts (par contre, il m’a fallu modifier les « 06 » en « +336 » pour que l’association contact/sms reçus se fasse bien).

Pour toutes les infos, ca se passe ici.

C’est un vrai plaisir de pouvoir allumer son téléphone sans voir apparaitre de logo SFR… (par contre, les MMS ne marche toujours pas, j’imagine que le Firmware modifié par les opérateurs embarque des certificats spécifique).

Inutile de vous rappeler qu’il existe un risque de mettre votre téléphone HS si vous ne faites pas les choses correctement, et que je ne serais être tenu responsable de vos erreurs.

A vos risques et périles, mais n’oubliez pas que « Who dares win »…

[MAJ du 1/08/11]

Alors quelques petites infos en plus : Comme pour les premiers bada 1.2, c’est un firmware « leaked » (comprennez échapé) qui a été un peu retouché. Ca reste donc une beta (vous verrez que si vous souhaitez par exemple mettre une photo a un contact stocké sur la sim, c’est écran bleu et reboot. Pour autant je n’ai pas vu d’autre bug que je n’ai pas résolu.).

Ensuite, le bug génant. Je n’ai pas tout saisi du fonctionnement d’un firmware Samsung, mais sachez qu’une grosse partie dénommée CSC contient un tas d’élément de préconfiguration très utile. Il existe plusieurs CSC (OXA pour une partie de l’europe par exemple, OXC pour l’Espagne, la Grece et le Portugal), qui contiennent des éléments de préconf (apparement c’est indépendant d’autres éléments de préconfiguration comme les paramètres MMS, WAP etc).

Seulement, par défaut, le téléphone était avec le bon CSC mais sur le mauvais « pays » (KOR pour Koréa, un pays bien européen comme chacun sait). La conséquence est la suivante : tout était en français, mais les contacts n’était pas reconnus dans tous les cas.

Si un contact avait un numéro sous forme +336, il était associé pour les sms mais pas les appels (se présentant en « 06 »). S’il était en 06, effet inverse.

Pour résoudre ce facheux problème, utilisez le clavier du téléphone et entre le code *#272*heure# (où l’heure est celle du téléphone, tel que 23h33 = 2333). Choisissez alors « XEF » dans la liste qui vous est présentée, validez. Le téléphone reboot (et tout ce que vous aviez est partie a la poubelle, donc faite une save de vos contacts avant).

Après ca, le soucis est résolu.

[MAJ du 7/08/11]

Le site samfirmware.com vient de publier une nouvelle beta (j’ai l’impression qu’ils bossent de leur coté sur l’amélioration du firmware « échappé ». Pour le moment, gros plantage de mon coté lorsqu’on souhaite passé en XEF…

Publié par : Richard Santoro | 0UTC 22 juin 2011

Deux reportages à voir, « pour tous »

Quelque soit votre niveau de compétence en informatique/technologie, je vous conseille de jeter un oeil à ces deux reportages diffusés par ARTE, la dernière chaine utile diffusée dans nos pictocubes.

Le premier, « L’obsolecense Programmée », traite du grand gâchis volontaire fait par nos sociétés :

Le second, « Hackers : ni dieu ni maitres », diffusé ce mois-ci, revient sur le Hacking au sens premier du terme, et non celui que les médias tentent de lui donner…

Publié par : Richard Santoro | 0UTC 11 juin 2011

Samsung Wave (S8500), android en approche

Si vous possedez un Samsung Wave et que vous essayez encore de passer en version 1.2 de bada avec l’un des articles précédents, il est peut être temps d’arrêter. D’abord parce que certains opérateurs ont finalement mis à jour leur firmware en 1.2 (comme sfr), ensuite parce que l’astuce décrite précédement ne fonctionne plus, et enfin parce que l’arrivée d’android sur le wave devrait arriver sous peu.

Il ne s’agit pas pour Samsung d’abandonner l’OS maison, mais de développeurs non officiels qui tentent un portage d’une rom modifiée d’un Gallaxy S. Ce qui ressemblait il y’a encore quelques mois à un énorme « FAKE !!! » est aujourd’hui faisable, mais le tout reste instable.

Qu’on se rassure, les progès sont quotidiens, le wifi est désormais fonctionnel, et vous pouvez suivre les avancées faites ici

L’installation nécessitera cependant un vrai flash complet, plus compliquée qu’un simple bidouillage dans Kies…

Bien entendu, je vous conseille d’attendre que le projet soit vraiment stable avant de sacrifier votre wave.

Older Posts »

Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.